Mise en place d’un Comité de projet mixte ISO/IEC/JPC 2

Mise en place d’un Comité de projet mixte ISO/IEC/JPC 2

La Journée mondiale de la normalisation est célébrée chaque année, le 14 octobre, pour rendre hommage aux travaux des milliers d’experts du monde entier, dans l’élaboration de normes internationales d’application volontaire.

Cette année, la thématique traitée fut : «Agir sur le changement climatique par les normes».

En effet, dans son rapport innovant publié en 2007, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a cité les normes techniques, telles que celles publiées par la Commission électrotechnique internationale (CEI), l’Organisation internationale de normalisation (ISO) et l’Union internationale des télécommunications (UIT), comme étant un moyen d’atténuer les changements climatiques aujourd’hui, tout en ayant le potentiel de réduire leurs effets dans le futur, au fur et à mesure du développement et de la maturation de nouvelles technologies.

Ainsi, l’Organisation internationale de normalisation et la Commission électrotechnique internationale ont créé un comité de projet mixte ISO/IEC/JPC 2, qui doit répondre aux questions relatives à la normalisation dans le domaine de l’efficacité énergétique et énergies renouvelables – Terminologie commune.

Le secrétariat de ce nouveau comité technique a été attribué à l’Association française de normalisation (AFNOR).

A l’heure actuelle, 18 pays ont déclaré leur intention de participer activement aux travaux du JPC 2, tandis que 20 autres pays se sont associés aux travaux en tant qu’observateurs.

L’ISO/IEC/JPC 2 se réunira une première fois en groupe de travail à Paris, les 28 et 29 janvier 2010.

L’Organisme luxembourgeois de normalisation offre aux acteurs économiques la possibilité de s’inscrire au registre des experts dans les comités techniques de normalisation et de participer activement aux travaux de normalisation et par le fait, aux travaux du nouveau comité mixte ISO/IEC/JPC 2.